Accueil > Les symboles commençant par F > La symbolique de fer

La symbolique de Fer


Le fer est le symbole à la fois de la protection et de la menace. Il représente également la dureté.
Le fer est un métal gris-blanc malléable.


Un métal ambivalent

L'utilisation du fer débute vers 1200 av. J.C. Aussi, en Mésopotamie et en Egypte, au IIe millénaire, ce métal était considéré comme le septième des huit produits minéraux les plus précieux. On l'utilisait surtout pour confectionner des armes de parade. Les Celtes, eux, le réservaient davantage pour un usage militaire. Enfin, au Moyen Age, le fer était surtout utilisé pour orner et protéger les édifices et les châteaux.

Cependant, le fer symbolise également la malédiction. C'est notamment le cas du fer météorique qui tombe du ciel. Ainsi, même s'il symbolise un cadeau divin, il représente aussi un corps étranger lié aux mauvais démons. D'ailleurs, les Romains distinguaient le fer bénéfique du fer maléfique, c'est-à-dire le plomb blanc du plomb noir. Ainsi, le fer est à la fois dangereux et utile pour les hommes, notamment pour la confection d'outils.

Par ailleurs, au Moyen Age, on prêtait au fer le pouvoir d'éloigner les démons et d'anéantir les elfes et les fées. Ainsi, on portait des amulettes et des bagues en fer pour se protéger des dangers éventuels. D'ailleurs, la croyance selon laquelle, le fer à cheval apporte un bonheur durable, est issue de cette symbolique liée au fer.


L'âge de fer

L'âge de fer est le quatrième âge de la cosmogonie grecque. C'est l'ère de tous les excès et de tous les crimes. Aussi, la race issue du fer (c'est-à-dire la nôtre) est condamnée à la dégénérescence et à la souffrance : "pires encore que leurs pères, les fils perdent le respect de ce qui est juste, adorent le pouvoir, et la force remplace le droit".
En outre, le fer est associé à la flamme, à la forge et à la lance. C'est un corollaire de la guerre.

En complément :

Autres symboles :