Accueil > Les symboles commençant par L > La symbolique de langue

La symbolique de Langue


La langue est à la fois le moyen d'expression de l'homme et le moyen de communication d'une communauté. En outre, c'est le seul organe intérieur qui peut s'extérioriser. Aussi, cette dualité se retrouve dans la symbolique de la langue. Mais celle-ci porte davantage sur l'opposition entre la vérité profonde et les apparences trompeuses.


La médisance

La calomnie ou la délation sont des fautes très graves, notamment dans le judaïsme, car la parole peut tuer celui qui en est victime. Aussi, dans l'Ancien Testament, la médisance est un péché très sévèrement puni par Dieu. Ainsi, les Hébreux ont été condamnés à errer dans le désert pendant quarante années car ils avaient médit la Terre promise par Dieu.


La langue divine

Que ce soit dans l'Ancien Testament ou dans le Coran, la langue de Dieu n'est pas un instrument de la parole. Elle est faite de flammes : "Voilà la majesté du Seigneur qui vient de loin ; il paraîtra dans une fureur ardente dont nul ne pourra soutenir l'effort. Ses lèvres sont pleines d'indignation et sa langue est comme un feu dévorant" (Isaïe, XXX, 27).

En revanche, dans le Nouveau Testament, la langue est associée au Saint-Esprit. Elle symbolise le Verbe dévorant de l'Esprit dans l'esprit des hommes. Cette symbolique de la langue devenant la manifestation du Saint-Esprit est évoquée dans le miracle de la glossolalie : les disciples du Christ "virent paraître comme des langues de feu qui se partagèrent, et s'arrêtèrent sur chacun d'eux. Aussitôt ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et ils commencèrent à parler diverses langues, selon que le Saint-Esprit leur mettait les paroles en la bouche" (Actes des apôtres, II, 3-4).

Autres symboles :