Accueil > Les symboles commençant par A > La symbolique de abîme

La symbolique de Abîme


L'abîme est un gouffre naturel d'une profondeur insondable. Il symbolise le vertige de l'homme face au vide, c'est-à-dire face à l'absurdité de son existence.


Son utilisation dans l'art

Le vertige en art, correspond à la "mise en abyme", qui s'exprime par un jeu de miroirs où une oeuvre est citée et emboîtée à l'intérieur d'une autre de même nature (peinture à l'intérieur d'une peinture, récit à l'intérieur d'un récit, film à l'intérieur d'un film, petite image intégrée dans une grande, etc...).
L'illustration de la boîte du fromage la vache qui rit, dans laquelle est représentée une vache souriante, c'est-à-dire une "vache qui rit" et qui porte des boucles d'oreilles incarnant une vache qui rit, en est certainement la représentation la plus populaire.


Un symbole religieux

Dans les religions monothéistes, l'abîme peut être ramené à Dieu : c'est précisément en cet espace absolument déraisonnable que le croyant place l'existence d'une transcendance divine fondamentale. L'abîme représente également un lieu qui n'a pas de limites définies.
Dans l’iconographie chrétienne, l'abîme est le séjour des morts, symbolisé parfois par une tête d'homme hideuse et féroce, sortant du sommet d'un cône figurant le monde. D'ailleurs, l'abîme signifie également ce précipice sans fond symbolisant le désespoir, la catastrophe, la chute inexorable.

Autres symboles :