Accueil > Les symboles commençant par D > La symbolique de diable

La symbolique de Diable


Le diable, aussi appelé Satan, Belzébuth, Lucifer... brouille la frontière entre les forces du bien et du mal, il empêche de les distinguer. Il est présent dans de nombreuses cultures.


Dans les religions

Les religions païennes de l'antiquité ne divisaient pas le bien et le mal en deux forces bien distinctes. Les dieux étaient donc capables de commettre le bien ou le mal, même si certains dieux étaient plus redoutés que d'autre.
Les religions monothéistes ont globalement une vision plus manichéennes. Ainsi, Dieu incarne la bonté absolue, tandis que le diable représente le mal absolu. Plus précisément, dans la plupart de ces religions, le diable est considéré comme un ange déchu, révolté, qui pousse les humains à faire le mal.


Les représentations du diable

C'est à partir du Moyen Age, que le diable est représenté comme un être anthropomorphe repoussant, velu, cornu, avec des griffes et les caractéristiques du bouc. Cette image trouverait son origine dans les représentations antiques des satires accompagnant Dionysos (ou Bacchus), le dieu de l'ivresse, dans ses excès.

Autres symboles :