Accueil > Les symboles commençant par C > La symbolique de corne

La symbolique de Corne


La symbolique de la corne.La corne est le symbole de la puissance et de la virilité. Cependant, elle symbolise également l'agressivité. En outre, dans la plupart des mythologies, les cornes sont souvent portées par des créatures malfaisantes.


Un symbole d'autorité

Souvent, les animaux pourvus de cornes inspirent l'autorité. C'est le cas, par exemple, du cerf, du taureau, du bouc, etc. Aussi, l'emploi symbolique de la corne remontrait à l'époque de l'homme de Cro-Magnon. En effet, à cette époque la corne du cerf et de l'aurochs (un bovidé sauvage) était très probablement utilisée dans les rites chamanistiques pour assurer une bonne chasse.

Par ailleurs, la corne est également associée au pouvoir, au savoir et au divin. En effet, dans les civilisations de l'Orient ancien, la haute tiare du roi était ornée d'une ou de plusieurs paires de cornes.
De même, au XIe siècle, la mitre des évêques était ornée de deux pointes relevées, en forme de corne. Aussi, ces deux pointes étaient reliées par un nœud, symbolisant ainsi la connaissance des deux Testaments.
Enfin, dans la mythologie égyptienne, Amon (le maître du ciel et de l'univers) était souvent représenté avec des cornes de bélier.


Les cornes démoniaques

Cependant, dans de nombreux mythes, les cornes revêtent un caractère néfaste. En effet, elles ornent souvent la tête des faunes et des satyres. Ainsi, elles symbolisent les débordements nuisibles et incontrôlés de la nature.
Et plus tard, dans le monde chrétien, les cornes sont devenues l'attribut du démon à figure de bouc.


Le symbole de la tromperie

Dans le langage populaire, les cornes symbolisent la tromperie et l'adultère. D'ailleurs, l'expression Porter les cornes désigne un mari cornair, c'est-à-dire, niais, sot, et par extension, trompé par sa femme.

Autres symboles :