Accueil > Les symboles commençant par T > La symbolique de tatouage

La symbolique de Tatouage


Le tatouage est le symbole d'appartenance à un groupe, à une caste, à une classe d'âge, etc... Ainsi, il est plus qu'une parure. D'ailleurs, il est généralement associé à un rite de passage et on lui attribue souvent un pouvoir de protection.
Le tatouage est une marque indélébile faite sur la peau à l'aide d'une piqûre ou d'un colorant.


Une parure et un symbole d'appartenance

La pratique du tatouage remonte à la nuit des temps. En effet, déjà dans l'Antiquité, les femmes de l'ancien empire égyptien ornaient leur corps de tatouages, en plus de leurs bijoux.
En Europe, notamment au XIXe siècle, le tatouage était surtout pratiqué chez les prisonniers, les marins, les soldats, mais également chez les compagnons de métiers (les charpentiers, les maçons et les forgerons). Il représentait leur intégration au groupe et marquait une reconnaissance valorisante.
Aujourd'hui, le tatouage est surtout pratiqué chez les adolescents. Il est associé à un sentiment d'appartenance générationnelle, bien qu'il garde une valeur d'ornement.


L'initiation et la protection

Le tatouage revêt également une valeur de protection. Ainsi, au XIIe siècle, certains peuples de l'Extrême-Orient se faisaient tatouer des monstres marins pour se protéger des crocodiles et des serpents. De même, en Afrique, les tatouages jouent souvent un rôle de protection contre le mauvais œil. Aussi, il sont généralement placés près des orifices. En effet, ce sont les zones du corps considérées comme les plus vulnérables.

Par ailleurs, le tatouage constitue souvent un rite de passage ou une initiation. C'est notamment le cas au Maghreb et en Afrique noire. Le tatouage revêt alors un caractère magique.

En complément :

Autres symboles :