Accueil > Les symboles commençant par T > La symbolique de tabernacle

La symbolique de Tabernacle


Le tabernacle est le symbole de ce qu'il y a de plus précieux. C'est le centre de l'église ou du temple.


Le lieu de la manifestation divine

Le tabernacle est le lieu le plus saint du temple. Il est encore plus vénéré que le sanctuaire lui-même. Le tabernacle se réfère à une conception de l'espace culturel en cercles concentriques, dans lequel la nature sacrée augmente en se rapprochant du centre.

En Grèce, le tabernacle se situe au cœur du temple. C'est le lieu le plus important, celui de la manifestation divine, et dans lequel personne ne peut entrer. En effet, le tabernacle est interdit au profane.
Dans l'Egypte ancienne, le tabernacle (le naos) est la pièce ou le coffre qui abrite la statue de la divinité.


L'Ancien Testament, l'Islam et le christianisme

Dans l'Ancien Testament, selon les textes de l'Exode, le tabernacle contenait l'Arche d'Alliance (le coffre dans lequel sont déposées les Tables de la Loi gravées par Yahvé et remise à Moïse). Le tabernacle était composé de trois parties : le parvis, le Saint et le Saint des Saint.
Dans l'Islam, le tabernacle se situe dans la niche (le mihrab) des mosquées. C'est également un espace fermé et interdit aux profanes.
Dans le christianisme, le tabernacle joue un rôle moins important. Il doit néanmoins être protégé de toute profanation. Il est généralement recouvert d'un voile et doit être constamment éclairé par une lampe.

En complément :

Autres symboles :