Accueil > Les symboles commençant par F > La symbolique de fée

La symbolique de Fée


Les fées interviennent dans la vie des hommes pour faire le bien ou le mal. Ce sont des créatures féminines dotées de pouvoirs surnaturels.


Des êtres magiques

Les fées sont aussi appelées trolls, kobolds, elfes, filandières, dames, bonnes dames, ou dames blanches, selon les cultures. En effet, on retrouve dans la plupart des peuples la croyance en des êtres surnaturels. Aussi, les fées se mêlent à la vie des hommes et leur révèlent, au cours de l'existence, leurs actions bienfaisantes ou malfaisantes.


Des dons bénéfiques ou maléfiques

Tantôt bonnes, tantôt mauvaises, les fées deviennent même parfois très cruelles, et symbolisent ainsi l'image déplorable de la femme depuis la création d’Ève.
Par exemple, dans la légende arthurienne, les fées Viviane et Morgane sont à l'origine de sombres histoires de vengeance et d'amour. De même, Médusine, bonne mère et épouse aimante à l'origine, est condamnée par la suite à hanter les lieux ou elle avait autrefois fait le bien. Au contraire, dans Cendrillon, la marraine-fée apparaît comme la bonne mère qui rétablie l'équilibre face à la cruauté de la belle-mère.


Les influences chrétiennes et littéraires

Le christianisme a grandement influencé le rôle de fées. En effet, malgré leur origine païenne, les fées vont même jusqu'à recommander aux chevaliers le respect des règles de l'Eglise.
Aussi, la croyance aux fées a duré plusieurs siècles. Par la suite, c'est la littérature, notamment avec les Contes de Charles Perrault, qui a contribué au succès que les fées connaissent encore aujourd'hui auprès du public.

Autres symboles :