Accueil > Les symboles commençant par A > La symbolique de asclépios (ou esculape)

La symbolique de Asclépios (ou Esculape)


Asclépios est une divinité grecque. C'est le dieu de la médecine. Plus tard, les Romains l'assimilèrent à Esculape (le dieu de la santé et de la médecine).
Étonnamment, à l'origine, Asclépios était un dieu-taupe. Par ailleurs, il était le fils d'apollon (le dieu de la lumière et de la musique) et de Coronis (une nymphe).


Sa biographie

Selon le mythe, Apollon avait séduit Coronis. Cependant, alors qu'elle était enceinte, celle-ci s'était à son tour éprise d'un mortel. Alors, Apollon, furieux, la tua d'une flèche et arracha l'enfant qu'elle portait. Puis le Dieu confia le nourrisson Asclépios au centaure Chiron.
Ce dernier était préposé à l'éducation des héros. Aussi, il enseigna la médecine à Asclépios. Et très vite, le jeune dieu fit preuve d'un formidable talent en ressuscitant de nombreuses personnes, grâce au sang de Méduse (une Gorgone monstrueuse).
Mais ce pouvoir de résurrection renversait l'ordre naturel des choses. C'est pourquoi Zeus (le roi des dieux) le foudroya.


Ses représentations statuaires et picturales

Asclépios avait pour attributs le caducée (l'emblème de tous les médecins en Occident), le serpent, le coq, le bâton et la coupe.
Aussi, il était souvent représenté sous la forme d'un homme barbu, s'appuyant sur un bâton autour duquel s'enroule un serpent, formant ainsi le caducée. Souvent, son épaule droite et sa poitrine étaient découvertes. Enfin, il apparaissait sous une physionomie bienveillante.

Autres symboles :